Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carriere   / Archives CAPD   / CAPD 2014-2015  


impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Déclaration du SNUipp-FSU72

jeudi 2 juillet 2015

En préambule à la CAPD du 30 juin 2015, le SNUipp-FSU a fait une déclaration préalable.

Déclaration du SNUipp-FSU CAPD du 30 juin 2015

Comme nous l’avons dénoncé à plusieurs reprises cette année et malheureusement également l’an passé, le retard puis l’accélération pris dans le calendrier du mouvement et des opérations de carte scolaire sont lourds de conséquences en terme d’organisation du travail pour les services et par ricochet, source de stress et d’inquiétude pour les personnels dans les écoles.
Ce calendrier imposé par la Ministre, de concentrer en si peu de temps autant de décisions et de charge de travail est en effet particulièrement désastreux.
Désastreux pour les services qui ont dû gérer dans l’urgence, sans les moyens humains nécessaires, la carte scolaire, le mouvement des personnels, et les conséquences de la réforme des rythmes.
Désastreux pour les personnels à qui il reste peu de temps pour la prise de contact avec leurs nouveaux-elles collègues. Et c’est sans parler de la quinzaine de collègues qui faute de postes hors de l’ASH, ne seront pas nommé-es aujourd’hui.
Les conditions dans lesquelles les services ont dû travailler, dans l’urgence, avec une quantité énorme d’informations à prendre en compte ne sont pas acceptables. Comme l’an passé, nous saluons à ce titre le travail effectué par l’ensemble des agents administratifs, qui ont consacré beaucoup de leur énergie et de leur temps pour parvenir à boucler les choses en temps et en heure.
Comme nous l’avions demandé déjà l’an passé, il est primordial qu’un calendrier soit mis en œuvre l’an prochain dans un cadre permettant aux services de travailler plus sereinement d’une part, la tenue des instances dans des délais raisonnables et espacés d’autre part, condition indispensable de la transparence, et de la confiance des personnels envers leur administration.
Au-delà des questions du mouvement, la CAPD qui va s’ouvrir traitera également du passage à la Hors-Classe. Cette année, 86 collègues vont être promu-es. Le taux est donc passé de 3,5 à 4 puis à 4,5 %cette année, pour l’ensemble des promouvables. Cette augmentation du ratio, décidé par le ministère en réponses aux luttes portées par le SNUipp-FSU depuis de nombreuses années, n’est pas à la hauteur des revendications que nous portons, ce que nous continuerons de dénoncer ! En effet, si l’augmentation permet de satisfaire plus de collègues, le pourcentage reste globalement insignifiant au regard du nombre de promouvables qui est de 1908 ! À ce rythme, comme le SNUipp-FSU n’a eu de cesse de le répéter, il sera difficile, pour ne pas dire impossible, de permettre à l’ensemble de la profession d’accéder à l’échelon terminal avant le départ en retraite. Notre revendication est simple : comme pour les IEN, comme pour les personnels de direction, nous demandons un passage automatique aux échelons supérieurs, à la vitesse la plus rapide pour l’ensemble des enseignant-es.
Enfin, et c’est tristement le même constat que nous faisons depuis plusieurs années, le faible nombre d’ineat-exeat qui seront accordés ne vont permettre de résoudre que quelques situations. La situation de séparation de famille nuit à l’investissement professionnel des collègues concerné-es : temps de transport, coût financier important, temps partiel par défaut... Il est indispensable que le Ministère trouve des solutions pour résoudre ces situations toujours trop nombreuses.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

NOUVELLE ADRESSE : SNUipp-FSU 72, 29 Place d’Alger 72000, Le Mans Tel : 02 43 77 12 26 Fax : 02 43 23 33 73 Email : snuipp72