Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carriere   / Carte scolaire (CDEN, CTSD)  


impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Compte-rendu du CTSD du 6 février

mardi 6 février 2018

10 IEN (sauf Mat, ASH qui arrivera après) , le Secrétaire Général, le bureau des écoles, chef de division 1er degré, IEN Adjt
Pour la FSU :, Jean-Pierre Berteau, Julien Cristofoli, Dominique Chaperon, Catherine Le Gall et Lionel Quesne.
Pour l’UNSA : 3 personnes
1 pour le SGEN-CFDT
1 pour SNUDI-FO.

Déclaration préliminaire au titre de l’ensemble des 4 organisations syndicales. Cliquez ici pour la lire

Suivi d’une déclaration sans Force Ouvrière car elle évoquait notamment le refus de voir supprimer les postes de PMC. Cliquez ici

Réponse du DASEN à la déclaration intersyndicale

Le DASEN indique que traditionnellement, il ne répond pas aux déclarations car elles ont une portée nationale. Mais dans le cas présent, il s’agit d’une interpellation sur un sujet local.

Pour la FSU, cette affirmation est totalement fausse, puisque la FSU et le SNUipp-FSU font toujours le lien entre la situation nationale et la situation départementale.

Il indique que le calendrier est imparfait mais que la demande du SNUipp et du SE-UNSA était trop tardive. Même en l’absence de groupe de travail, les organisations syndicales avaient tout le loisir de demander des modifications du calendrier. Pour autant, il reconnaît implicitement son manque de vigilance puisqu’il va faire en sorte que cela ne reproduise pas pour le CTSD et le CDEN en modifiant le calendrier.

Au sujet de l’expertise, il indique que l’on ne peut pas dénier aux IEN leur capacité d’exeprtise, de même qu’aux directrices et directeurs d’école. Mais, d’après lui, il y aurait redondance. Il réaffirme toute sa confiance aux IEN.

Pour le SNUipp-FSU, il est très clair que l’expertise des IEN est une expertise à sens unique, car JAMAIS un IEN ne contredira le DASEN sur les chiffres retenus pour la rentrée prochaine. Par ailleurs, nous avons réaffirmé que l’expertise des enseignant·es et directeur·trices d’école aurait certainement été d’une toute autre nature !!!

Le DASEN a ensuite indiqué ses « priorité » pour la rentrée prochaine.
D’abord, il a rappelé celles qui s’imposent à lui au sujet de l’éducation prioritaire avec les CP et CE1 à 12 en REP et REP+.

Ensuite, il a annoncé vouloir accorder une attention particulière aux écoles des communes de moins de 1500 habitant·es.

Il a alors présenté des chiffres pour tenter de prouver qu’il y avait une amélioration du nombre d’élèves par classe.
Comme il a utilisé des moyennes par classe, il a indiqué :

  • Dans les communes rurales : 22,1 élèves par classe
  • Dans les communes urbaines : 24,5 élèves par classe.
  • En Education prioritaire : 22,1 R17, 19,8 à R18 en REP+ et 21,6 en EP

La FSU a immédiatement fait valoir que ces indicateurs n’étaient pas fiables, mais permettait seulement un affichage « politique ». En effet, les moyennes ne rendent pas compte concrètement des écarts importants tant dans le rural que dans le milieu urbain. D’ailleurs, nos collègues convoqués en tant qu’expert·es auraient pu apporter des éléments très éclairants à ce sujet.

Nous avons également rappelé que la FSU se réjouissait qu’enfin le Ministère et toute l’administration reconnaisse enfin que la baisse du nombre d’élèves par classe était le premier des critères pour améliorer la réussite des élèves. Il améliore également les conditions de travail des enseignant·es !!!
Pour autant, nous avons rappelé qu’il était inacceptable que ces baisses ne s’appliquent que pour certaines classes de certaines écoles quand dans toutes les autres, rien ne s’améliorait voire pire, puisque le nombre d’élèves allait augmenter ! Nous avons pris l’exemple des écoles maternelles de REP+ Henri Wallon et Arthur Rimbaut qui toutes deux verraient fermer une classe (alors qu’elles accueillent des classes de moins de 3 ans qui sont plafonnées à 20 élèves !) quand l’école Sablonnière (située juste à côté de l’école Arthur Rimbaut) allait ouvrir 4 classes de CE1 à 12. Voilà à quoi conduit la mise en œuvre d’une mesure qui nécessite des moyens considérables sans être financée : 34 classes ouvertes en CP et CE1 à 12 à la rentrée 2018 ainsi que 3 postes de brigades REP+ et 1,5 postes pour les 5 décharges complètes qui sont créées dans ce cadre.

FERMETURES ET OUVERTURES

Fermeture

Allonnes

Massenet

Fermeture

Conflans Sur Anille


Fermeture

Laigné en Belin

J. Baptiste Galan

Fermeture

LE GRAND LUCE

LES PETITS LUTINS

Fermeture

RPI MONTABON / LAVERNAT/Montval

Montabon

Fermeture

ST MARS D'OUTILLE

Le Patou

Ouverture

ST MARS D'OUTILLE

La Pastourelle

Fermeture

BOULOIRE


Fermeture

LA FERTE BERNARD

VICTOR HUGO

Fermeture

LA FERTE BERNARD

JACQUES PREVERT

Fermeture

LOMBRON

PIERRE DE RONSARD

annulation de la mesure de fermeture

RPI MONTMIRAIL / Melleray


annulation de la mesure de fermeture

SEMUR-EN-VALLON


Fermeture

TORCE-EN-VALLEE

MARIE PAPE-CARPANTIER

Fermeture

CERANS-FOULLETOURTE

Les lutins

Fermeture

CLERMONT-CREANS

Des Délices

Fermeture

CROSMIERES


Fermeture

LIGRON


Fermeture

MAYET

Jules Ferry

Fermeture

PONTVALLAIN

DU BORD DE L'AUNE

Fermeture

RPI Requeil / Chateau l'hermitage

Requeil

Fermeture

VILLAINES-SOUS-MALICORNE

Le Marronnier

Fermeture

Yvré-Le-Pôlin

Marie-Louise Gendron-Ainé

Fermeture

COULAINES

Camus/ Hugo

Fermeture

COURCEBOEUFS


Ouverture

LA BAZOGE

Henri Matisse

Fermeture

LE MANS

Germain Pilon

Fermeture

LE MANS

Camille Claudel

Fermeture

MONTBIZOT

Louis Rouzay

Fermeture

Saint JEAN D'ASSE


Ouverture

CHAMPAGNE

Jacques Prévert

Fermeture

LE MANS

Danielle Casanova

Fermeture

LE MANS

Henri Wallon

Fermeture

LE MANS

Gazonfier

Fermeture

LE MANS

Arthur Rimbaud

Fermeture

SAVIGNE-L'EVEQUE

Jacques Prévert

annulation de la mesure de fermeture

LE MANS

Pierre de Ronsard

Fermeture

RPI de la Champagne
NEUVY/ BERNAY/ RUILLE

RPI de la Champagne

Ouverture

LE MANS

Eugénie Cotton

Ouverture

PARIGNE-L'EVEQUE

Guillaume Apollinaire

Fermeture

BEAUMONT sur SARTHE


Fermeture

GESNES-Le-GANDELIN


Fermeture

MAMERS

Louis Pasteur

Ouverture

Saint COSME en VAIRAIS

Joel Sadeler

Fermeture

Saint OUEN de MIMBRE


Fermeture

SILLE le GUILLAUME

François Deforge

Fermeture

BRULON

Claude Chappe

Fermeture

LA SUZE sur SARTHE

La Renardière

Fermeture

LOUE


Fermeture

LOUE


Fermeture

SABLE sur SARTHE

Gai Levant

Fermeture

SABLE sur SARTHE

Alain Bourgeteau

Fermeture

SABLE sur SARTHE

Le Pré

annulation de la mesure de fermeture

RPI AVESSE / VIRE / CHEVILLE /
ST DENIS D'ORQUES


Fermeture

RPI DE LA GEE

RPI de la Gée

annulation de la mesure de fermeture

RPI VEGRE ET DOUCELLE
CHASSILLE/LONGNES/ EPINEU LE CHEVREUIL/ AUVERS ss MONTFAUCON

RPI Vègre et Doucelle

annulation de la mesure de fermeture

Souvigné


Fermeture

VION

Les Tilleuls

Le DASEN a ensuite informé sur les 34 ouvertures de classes dans les écoles de REP et REP +.

Le projet d’ouvertures en REP et REP+

https://snuipp-fsu72.box.com/s/vg7p...

Enfin, alors que nous n’avions reçu aucun document préparatoire à ces mesures, le DASEN et l’IEN-ASH arrivée entre temps, ont présenté des mesures d’ouverture et de fermeture de postes liés pour partie à l’enseignement spécialisé mais pas seulement !!!

Transfert de l’ULIS de Jean Macé à Pierre de Ronsard et du coup pas de fermeture dans cette école (sans que les deux écoles concernées n’aient semble-t-il été contactées).

De même, il a proposé l’ouverture d’une ULIS dans l’école élémentaire de la Chapelle Saint Aubin. Une représentante d’une organisation syndicale siégeant au CTSD a indiqué, par exemple, que le maire n’était pas au courant d’un tel projet. Il est curieux que l’expert de la situation, à savoir l’IEN de la circonscription de l’école, n’ait pas cru bon de rappeler ce point !!!

Une fois l’ensemble des mesures annoncées, le DASEN a proposé que les IEN apportent des éclaircissements si les organisations syndicales le souhaitaient.

Les représentant·es des organisations syndicales ont alors lu une nouvelle déclaration commune :
« Puisque les collègues auxquels vous déniez le statut d’expert-es ne sont pas présent-es, nous ne souhaitons pas avoir l’éclairage des membres de l’administration que vous avez choisis aujourd’hui. »
Nous avons ainsi refusé tout échange à ce moment de la carte scolaire, dans le cadre d’une stratégie commune expliquée plus bas.

L’IEN adjoint expose ensuite les mesures concernant les CP et CE1 à 12.

A notre question sur le lieu d’implantation du poste de référent, l’IEN ASH répond qu’elle ne l’a pas encore décidé, et qu’il faudra sans doute revoir les secteurs actuels.

Il a été procédé au bilan des mesures envisagées par le DASEN

Les ouvertures

6 ouvertures en classes ordinaires
10 ouvertures + 3 redéploiements en CP REP
23 REP + (dont 2 redéploiements) pour le CE1 à 12
3 postes pour la brigade de formation (ZIL REP+)
Augmentation des décharges de direction en EP : +1,5 postes
3 ouvertures en ASH (2 ULIS et un poste de référent)
Pour l’équilibre = 7 postes de remplacement

Les fermetures

46 FERMETURES en classes ordinaires
3 FERMETURES de PMC REP
2 FERMETURES de PMC en REP+
3 postes ASH (ULIS Marçeau, ULIS Jean Macé, IME)
1 poste de « brigade enfant du voyage » - EFIV
Gain de 1,5 ETP suite aux fermetures de classes (baisses des décharges !)

Le SNUipp-FSU se félicite que l’ensemble des organisations syndicales se soient retrouvées dans un vote en contre. Celui-ci a permis de signifier très clairement au Directeur Académique que le simulacre de dialogue social auquel il a contraint toutes les écoles du département (en refusant la présence d’expert·es) était inacceptable et ce faisant, l’a obligé à reconvoquer le CTSD le 15 février prochain.

A l’issue du CTSD, le SNUipp-FSU 72 a invité l’ensemble des organisations syndicales à une intersyndicale qui appelle toutes et tous les enseignant·es à se rassembler devant la préfecture lundi 12 février, à partir de 17h30 puis à une journée de grève départementale le 15 février avec rassemblement à partir de 8h45, devant la DSDEN.

La déclaration de l’ensemble des organisations syndicales siégeant au CTSD

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

ADRESSE : SNUipp-FSU 72, 29 Place d’Alger 72000, Le Mans Tel : 02 43 77 12 26 Fax : 02 43 23 33 73 Email : snuipp72