Retour accueil

impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Communiqué de presse du SNUipp-FSU 72 - Recrutement de contractuel.les dans le 1er degré - Le SNUipp-FSU appelle à refuser la dégradation des conditions d’enseignement des élèves des écoles de Sarthe

jeudi 27 septembre 2018

Communiqué de presse du SNUipp-FSU 72 - Recrutement de contractuel.les dans le 1er degré - Le SNUipp-FSU appelle à refuser la dégradation des conditions d’enseignement des élèves des écoles de Sarthe

Mesdames et messieurs les parents d’élèves,
Mesdames et messieurs les élu.es,

Les informations concernant l’affectation de personnels contractuels en lieu et place d’enseignant.es formé.es et titulaires sont maintenant connu.es. D’après nos remontées du terrain, 7 écoles ayant obtenu une annulation de fermeture ou une ouverture de classe sont concernées par cette mesure.

Pour le SNUipp-FSU 72, le recrutement de contractuel.les est inacceptable tant les motifs conduisant à un tel choix sont incompréhensibles, voire malhonnêtes, et ne traduisent pas la volonté affichée d’une école de la confiance et de la bienveillance.

En effet, le concours d’enseignant.es du 1er degré ne connaît pas de problème d’attractivité dans notre département ni dans notre académie. En effet, il existe chaque année une liste complémentaire de candidat.es qui, faute de places au concours de professeur.es des école, sont positionné.es sur en liste d’attente. Celle-ci a d’ailleurs permis de compenser 5 refus de lauréat.es au CRPE. (la plupart du temps en raison de l’obtention d’un poste de Professeur.e des Écoles Stagiaire en Sarthe et non en Loire-Atlantique).

Rappelons que les enseignant.es, les parents et les élu.es se sont fortement mobilisé.es tout au long de cette année pour dénoncer une carte scolaire sarthoise injuste. L’obstination du Directeur Académique avait conduit à la tenue d’un Contre-CDEN dont le SNUipp-FSU était la cheville ouvrière.
Carte scolaire insuffisamment financée puisque les ouvertures de CP et CE1 à douze ont conduit à des fermetures ou des non-ouvertures injustifiées qui se sont soldées par des ajustements de rentrée sans précédent avec 25 ouvertures/fermetures/annulations.

Pour autant, il semble que la Direction Académique envisage maintenant de faire payer aux élèves, aux familles, aux personnels et aux communes les conséquences de la pénurie de moyens articulée à sa mauvaise gestion, en affectant en lieu et place d’enseignant.es titulaires des personnels non formés CONTRACTUELS et qui ne pourront à l’issue de leur année prétendre à intégrer l’éducation nationale qu’en repassant le concours externe tout en exerçant cette année à temps plein.

Imagine-t-on se faire opérer par un médecin qui n’aurait pas terminé sa formation ? Accepterions-nous les risques liés à une telle situation pour des enfant.es ? Pour autant, il ne s’agit pas d’incriminer les personnes recruté.es ! Le SNUipp-FSU lutte contre la précarisation, mais pas contre les précaires qu’il accompagne comme c’est le cas depuis de nombreuses années avec les AVS et les EVS. Ces personnes sont victimes des choix détestables qui n’ont aucune autre justification que celle d’un budget de l’Éducation Nationale trop faible qui ne permet pas de répondre aux besoins de la population sarthoise.

Pourtant, le SNUipp-FSU 72 et la FSU 72 avaient indiqué au Directeur Académique leur ferme opposition à recourir à de tels recrutements alors que ni notre académie ni notre département ne connaissent de problème d’attractivité.
Ainsi, c’est véritablement une mesure purement comptable, à courte vue, voire cynique, puisqu’elle n’est aucunement dans l’intérêt des élèves et de leurs familles que pour les équipes enseignant.es !
Alors que le ministre parle sans arrêt d’une école de la confiance et de la bienveillance, il semble de plus en plus évident que c’est tout l’inverse qui est organisé depuis le ministère jusqu’à la DSDEN.

Le SNUipp-FSU 72 organisera par tous les moyens possibles, la légitime et résolue opposition à cette dégradation sans précédent des conditions d’enseignement de l’école publique en Sarthe.

D’ores et déjà, il appelle l’ensemble des enseignant.es, des organisations syndicales, des représentant.es de parents d’élèves et des élu.es des communes, des cantons et des circonscriptions à se mobiliser collectivement pour une école publique de qualité avec des enseignant.es formé.es pour toutes les élèves de Sarthe.

Pour le SNUipp-FSU 72
Julien Cristofoli
Co-secrétaire Départemental
07 82 93 09 51

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

ADRESSE : SNUipp-FSU 72, 29 Place d’Alger 72000, Le Mans Tel : 02 43 77 12 26 Fax : 02 43 23 33 73 Email : snuipp72