Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carriere  


fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Enseigner hors de France

dimanche 13 septembre 2020

Tout savoir sur les recrutements, détachements, postes d’expatrié.e.s, postes à l’étranger pour la rentrée 2021.

A) RECRUTEMENTS ET DETACHEMENTS À L’ÉTRANGER
AEFE : Agence pour l’Enseignement du Français à l’Etranger
MLF:Mission Laïque Française

PDF - 999.1 ko
La brochure du SNUipp Hors de France

La note de service du MEN “Recrutements et détachements à l’étranger” est sortie au BO du 27 août 2020.
Cette note de service annuelle du MENJS cadre les conditions du détachement et informe sur le calendrier du recrutement.

I - Pour postuler : ce qu’il faut retenir

A - Conditions de recrutement :
Peuvent candidater les enseignant.e.s titulaires du premier degré qui, au 1er septembre 2020, justifient d’un minimum de deux ans de services effectifs en tant que titulaire dans le corps.

Nota Bene
• Les périodes de congé parental ne sont pas prises en compte dans la durée de deux ans d’exercice exigée.
• Tout personnel en disponibilité depuis sa date de titularisation ne peut être détaché.e.
• Les personnels stagiaires ne peuvent pas faire l’objet d’un détachement, quelle que soit leur résidence antérieure.

B - Calendrier  

AEFE
• La campagne de recrutement se déroule à compter du mois de septembre 2020, date des premières publications de postes, jusqu’au 31 mars 2021, date limite de retour des dossiers de demande de détachement à la DGRH du MENJS.

MLF et AFLEC
Les dossiers sont à saisir en ligne du 30 septembre au 30 novembre 2020.

C - Durée du détachement  
• Le détachement est renouvelable.
• Les agent.e.s nouvellement détaché.e.s à l’étranger ne pourront être maintenu.e.s dans cette position de détachement au-delà de six années scolaires consécutives. Par dérogation, cette durée pourra être portée à neuf années scolaires consécutives lorsque des circonstances exceptionnelles le justifieront.

D - Durant le détachement  
• Il est rappelé que, durant la période de détachement, et conformément au statut particulier de chaque corps, les personnels restent soumis d’une part aux modalités d’évaluation que constituent les rendez-vous de carrière et, d’autre part, bénéficient des promotions d’échelon et de grade. À ce titre, les chef.fe.s d’établissement organisent les rendez-vous de carrière et formulent, en tant que de besoin, les avis nécessaires aux opérations de promotion de grade.
• S’agissant des personnels enseignant.e.s du premier degré : les avis des chef.fe.s d’établissement sont transmis aux départements dont relèvent les intéressé.e.s. L’avancement d’échelon relève également des services départementaux de rattachement. L’enseignant.e détaché.e peut consulter les informations relatives à sa carrière via l’application I-Prof départementale et contacter son gestionnaire de carrière.

II – RAPPELS IMPORTANTS
A - Détachement et mouvement des personnels du premier degré
• la demande de changement de département quand l’agent.e est en France : c’est le nouveau département qui est compétent pour émettre un avis sur le détachement

• la demande de changement de département quand l’agent.e est à l’étranger : une demande de mutation satisfaite équivaut à réintégration dans le nouveau département et donc à la fin du détachement et exclut tout autre demande de détachement pour la rentrée suivante.

B - Renouvellement de détachement des personnels enseignant.e.s du premier et du second degré
Comme le détachement, le renouvellement du détachement n’est en aucun cas de droit. La/le fonctionnaire doit, selon les dispositions du décret n° 85-986 du 16 septembre 1985, informer son administration de ce qu’elle/il souhaite faire trois mois au moins avant le terme de son détachement. Dans l’hypothèse où elle/il souhaite mettre fin à son détachement et réintégrer son corps d’origine, la/le fonctionnaire doit solliciter sa réintégration auprès de son service de gestion dans les mêmes délais, et informer son établissement d’origine.

C - Détachement et disponibilité
Les personnels ayant obtenu une disponibilité ne peuvent, pour l’année scolaire en cours, renoncer à celle-ci pour solliciter un détachement. Il est par ailleurs déconseillé de demander une disponibilité dans l’attente de la décision de détachement. En effet, la disponibilité n’implique pas automatiquement l’obtention d’un détachement l’année suivante.

D - Détachement et niveau d’enseignement
Conformément à leur statut particulier : les personnels appartenant à des corps du premier degré ne peuvent être détaché.e.s que pour exercer des fonctions d’enseignement dans des classes homologuées correspondant au niveau « école ». De la même manière, une école homologuée pour la seule petite section ne peut recruter et solliciter le détachement de professeur.e.s des écoles pour les autres sections. Les personnels appartenant à des corps du second degré ne peuvent être détachés que pour exercer des fonctions d’enseignement dans des classes des niveaux « collège et lycée » de l’établissement homologué.

E - Détachement d’un.e enseignant.e et poste de direction
Il est rappelé que seul.e.s les personnels enseignant.e.s du premier degré peuvent être détaché.e.s sur des fonctions de directeur d’école. De même, seul.e.s les personnels de direction peuvent être détaché.e.s sur des fonctions de directrice/teur d’établissement comportant des niveaux du second degré.

F - Détachement des personnels enseignant.e.s du premier degré et inscription au CAFIPEMF
Les personnels enseignant.e.s du premier degré en position de détachement ne peuvent s’inscrire à l’examen du CAFIPEMF (certificat d’aptitude aux fonctions d’institutrice/teur ou de professeur.e des écoles maître.sse formatrice/teur), lequel est réservé aux candidat.e.s en position d’activité. En effet, conformément aux termes de l’article 2 de l’arrêté du 20 juillet 2015 relatif à l’organisation du CAFIPEMF « l’inscription des candidat.e.s s’effectue auprès du recteur de l’académie où elles/ils exercent leurs fonctions ».

La note de service en question (du 06-8-2020, BO du 27 août 2020)

Pour tout complément d’information :

Voir notre site SNUipp-FSU hors de France
Écrire au secteur HDF : hdf snuipp.fr

JPEG - 187.6 ko
SNUipp HDF

B) POSTES D’EXPATRIE.E.S AEFE

Les collègues du premier degré qui souhaitent postuler à un poste d’expatrié.e (directrice/teur ou formatrice/teur) à l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE) doivent saisir leur dossier avant ce 24 septembre. Le secteur Hors de France (HDF) conseille les candidat.e.s au cours du processus de recrutement.

Dans le premier degré, les postes d’expatrié.e.s sont réservés aux fonctions de directrice/teur d’école, de conseiller.e pédagogique, de maître.sse formatrice/teur. L’expatriation est donc liée à des missions particulières et non plus seulement à la mobilité.
Une cinquantaine d’expatrié.e.s sont embauché.e.s chaque année au terme d’un long processus de recrutement (dossier, entretien, attente des premières propositions de la commission, puis propositions de postes possibles jusqu’en juin).

  • Le rôle et les missions d’un.e directrice/teur à l’étranger peuvent être différentes de celles d’un.e directrice/teur en France : organisation pédagogique, mise en place de projets, recrutement, gestion et accompagnement des personnels non titulaires, gestion des budgets, gestion de l’immobilier, relations avec le service culturel, les comités de gestion et les parents d’élèves. Son positionnement est particulier : la/le directrice/teur fait partie de l’équipe d’encadrement sous la responsabilité d’un.e chef.fe d’établissement (il fait figure d’adjoint du proviseur).
  • La/le conseiller.e pédagogique auprès d’un.e IEN (CPAIEN) travaille sur une zone géographique qui peut couvrir plusieurs pays. Son positionnement est également particulier car elle/il appartient au poste diplomatique.
  • L’enseignant.e maître.sse formatrice/teur en établissement (EMFE) a une décharge partielle d’enseignement. Elle/il intervient dans la formation, en particulier celle des recrutés locaux, sur un ou plusieurs établissements. Elle/il peut être associé.e à l’équipe d’encadrement de l’établissement.

Les postes disponibles sont en ligne depuis le 3 septembre, la liste est consultable sur le site de l’AEFE 
A lire également : procédures et calendriers
Voir notre site SNUipp-FSU hors de France
Écrire au secteur HDF : hdf snuipp.fr

JPEG - 187.6 ko
SNUipp HDF

I - Calendrier pour candidater  
• Du 3 au 24 septembre 2020 inclus : Saisie en ligne du dossier de candidature et des vœux sur le site internet de l’A.E.F.E.
 
• 28 septembre 2020 : Date limite indicative de remise du dossier au supérieur hiérarchique

• 5 octobre 2020 : Date limite d’envoi des dossiers munis des avis hiérarchiques au bureau de recrutement de l’AEFE
• 18 décembre 2020 : Groupe de travail sur le recrutement
Le SNUipp HDF siège à ce groupe de travail et veille à une équité de traitement de dossiers avant la convocation des collègues aux entretiens.

II - Entretiens 
Le SNUipp HDF donne des conseils aux candidat.e.s (syndiqué.e.s) pour préparer l’entretien.
• du 11 au 29 janvier 2021 : pour les personnels du 1er degré : Directrices/teurs d’école, EMFE, CPAIEN. 

III- Commission de recrutement
• 18 février 2021 : Commission de recrutement (CCPC) des personnels du 1er degré (directrices/teurs, EMFE, CPAIEN) 
Le SNUipp HDF, majoritaire (4 sièges sur 5), veille à la transparence du recrutement et interroge l’administration sur ses choix.
À l’issue de la CCPC, les SNUipp HDF informe les candidat.e.s dont il suit les dossiers.

IV - Liens
Le calendrier complet du recrutement des expatriés

Module de candidature (saisie en ligne du dossier)

Liste des postes d’expatrié.e.s vacants à la rentrée 2020

Voir en ligne : Visiter le site du SNUipp-FSU Hors de France

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

ADRESSE : SNUipp-FSU 72, 29 Place d’Alger 72000, Le Mans Tel : 02 43 77 12 26 Fax : 02 43 23 33 73 Email : snuipp72