Retour accueil

impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Stages de remise à niveau : c’est NON !

jeudi 12 mars 2009

Nous venons d’être à nouveau sollicités pour assurer les stages de remise à niveau pendant les prochaines vacances de Pâques. Travailllons plus pour gagner plus, quelle aubaine ! Les heures supplémentaires défiscalisées en légalisant une forme de travail au noir, contribuent à renforcer le chômage, les déficits des caisses de la sécurité sociale et des caisses de retraite.

Et au-delà de ces considérations, peut-on raisonnablement imaginer que l’on vient réellement en aide aux élèves en difficulté ? Clairement identifé comme celui ou celle qui retourne à l’école pendant les vacances, l’enfant déjà fragile est enfermé, stigmatisé dans la spirale de l’échec. 5 fois 3 heures de « classe » pendant les vacances de Pâques, cela signifie que les enfants concernés vont enchaîner 18 semaines d’école avec des coupures de 2 à 3 jours uniquement ...

La nécessité de faire réussir tous les élèves à l’école passe par de toutes autres mesures (abaissement des effectifs, développement du travail en équipe, plus de maîtres que de classes, renforcement des réseaux d’aides spécialisées, ...) qui nécessitent d’autres choix, notamment budgétaires.

Le SNUipp appelle l’ensemble des collègues à ne pas entrer dans ce dispositif !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

ADRESSE : SNUipp-FSU 72, 29 Place d’Alger 72000, Le Mans Tel : 02 43 77 12 26 Fax : 02 43 23 33 73 Email : snuipp72