SNUipp-FSU de la Sarthe
http://72.snuipp.fr/spip.php?article3856
Déclaration commune des organisations suite au CTSD de la Sarthe : FSU, UNSA, SGEN-CFDT, FNEC FP FO
mardi, 6 février 2018
/ Julien Cristofoli

Déclaration commune des organisations suite au CTSD de la Sarthe : FSU, UNSA, SGEN-CFDT, FNEC FP FO

L’ensemble des organisations siégeant au CTSD ont voté CONTRE le projet de carte scolaire. En conséquence, le CTSD de report se tiendra, chose exceptionnelle, après le CDEN. Cette situation montre l’absence de dialogue social et le manque d’anticipation du DASEN sur la politique du gouvernement mise en œuvre dans notre département.

De plus, le Directeur Académique a refusé de convoquer les expert-es qui avaient été proposé-es par une des organisations. Pourtant, cette possibilité réglementaire existe. D’ailleurs, il y a recours puisque tous-tes les IEN siègent à ce titre. Nous avons considéré cette décision comme un déni de confiance et d’expertise des équipes sur le terrain.

La communauté éducative se mobilise déjà en vue de rassemblements et d’une journée de grève, le 15 février 2018. Nos organisations alertent sur la dégradation à venir des conditions d’enseignement et d’apprentissage dans les écoles. La dotation de zéro poste attribuée à la Sarthe impose au DASEN de ponctionner dans les écoles dites « rurales » et en maternelle pour répondre à l’injonction ministérielle d’ouvrir uniquement en CP et CE1 dans l’éducation prioritaire. Sans en donner les moyens supplémentaires, le ministre dégrade fortement les conditions d’enseignement et d’apprentissage partout ailleurs.

La prévision de -752 élèves aurait dû être l’occasion :

L’école primaire française largement sous-investie et marquée par des inégalités insupportables doit faire l’objet d’un engagement financier massif pour répondre aux enjeux d’un système éducatif prenant en compte les besoins de tous-tes les élèves. Les choix faits par ce gouvernement dans le budget 2018 ne répondent absolument pas à cet enjeu de société fondamental. C’est en conséquence que nous avons refusé tout échange avec le Directeur Académique au sujet des mesures présentées ce mardi 6 février.

D’ores et déjà, nous appelons l’ensemble des personnels :

Des préavis de grève couvrent dès aujourd’hui l’ensemble des personnels du 1er degré


documentos descargar
• , (PDF - 125.6 ko)