SNUipp-FSU de la Sarthe
http://72.snuipp.fr/spip.php?article3958
Compte-rendu de la CAPD du 15 mai 2018
mardi, 15 mai 2018
/ Julien Cristofoli

22 mai 2018 : Les raisons pour se mettre en grève

Présent-es :

Pour l’administration : le DASEN, le DASEN-adjt, les IEN Le Mans Ouest, La Flèche, Le Mans Nord, Allonnes, Mamers et Château du Loir, le Secrétaire Général de la DSDEN et 3 personnes pour les services.

Pour la délégation du personnel : 2 personnes pour l’UNSA et 8 pour le SNUipp-FSU : Dominique Chaperon, Julien Cristofoli, Guy Fichet, Estelle Lallier, Catherine Le Gall, Arnaud Perrotin, Pierrick Samson et Delphine Thibaud.
Le SNUipp-FSU a fait une déclaration préliminaire (cliquer ici).
Le DASEN n’a fait aucun commentaire.

Ordre du jour :

Mouvement

Quelques chiffres :

  • 28,34 % de la population enseignante du département a participé au mouvement.
  • 813 PE sur 2869 ont participé à la première phase. 399 nominations ont été effectuées à l’issue de la phase principale (soit un taux 49,08%). Pour mémoire l’an dernier, 814 demandes avaient été enregistrées pour 460 nominations (56,51% ).
  • 228 collègues sont maintenu-es sur leur poste et 188 restent sans affectation.
  • 64 % des personnes ayant obtenu une mutation sont nommées sur l’un de leur 3 premiers vœux

Le SNUipp fait remarquer qu’il y a davantage de participant-es qui, soit conservent leur poste, soit participent à la seconde phase (+15 % par rapport à l’an passé).
Le DASEN adjoint note quant à lui, que les collègues ont dans l’ensemble fait moins de vœux, ce qui suppose de leur part une démarche ciblée plutôt qu’une volonté de muter sur un large éventail de postes.

Départs en formation CAPPEI

La décision n’est toujours pas prise, elle est liée au choix du site de formation. Le DASEN précise que le coût de 5 personnes formées à l’ESPE du Mans est équivalent à 1 personne formée à Angers. Ce coût étant supporté par la DSDEN.
Le SNUipp-FSU demande qu’au moins deux départs en stage option « travailler en réseau aide relationnelle » ait lieu plutôt que 1, du fait qu’un poste sera gelé cette année en raison d’un départ en congé formation et compte tenu des départs en retraite à prévoir pour la rentrée 2019.
De ce fait, le mouvement prend en compte les affectations des collègues qui devraient partir en formation CAPPEI (attribution de 100 pour obtenir un poste dans l’ASH dans l’option) et gèle leur poste d’origine ou celui obtenu au mouvement indépendamment des 100 points).

Postes à profil et postes à exigence particulière

Conseiller pédagogique de circonscription : la personne faisant fonction sur La Flèche obtient le poste à TD.
Conseiller pédagogique de l’ASH : la personne nommée à TP reste à TP car elle n’est pas titulaire du CAFIPEMF.
Conseiller pédagogique EPS : 5 candidatures, un avis défavorable. Le poste de Sablé va rester vacant et un appel à candidature sera effectué (nomination à TP).
Coordonnateur SAPAD : 3 candidatures, 2 avis défavorables.
Enseignant UPE2A : 4 candidatures, 1 avis défavorable.
Coordonnateur CDSNAV : un candidat, avis favorable (poste non vacant).
Poste EFIV (enfants voyageurs) : un candidat, un avis favorable (poste non vacant).
Educateur principal EREA : un avis favorable.
Directeur-rice REP : 2 candidat-es, 2 avis favorables.
Directeur-rice REP+ : 6 candidat-es, 3 avis favorables.
Enseignant-e ULE – Les croisettes : les deux collègues actuellement à TP sont affectées à TD (2 avis défavorables ont été rendus).
Coordonnateur/trice MDPH : une seule candidature, un avis favorable. Deux autres collègues avaient postulé mais sans faire acte de candidature.
Directions d’école avec décharge complète : 3 avis favorables. Une seule personne a postulé sur une direction vacante (St Exupéry Sablé) et obtient le poste.
Référent : 6 personnes se sont présentées à l’entretien, ont obtenu un avis favorable et obtiennent un poste.

Pour rappel, la position du SNUipp-FSU sur les postes à profil et à exigence particulière a été réaffirmée dans notre déclaration préalable.

Scolarisation des moins de 3 ans

F Dolto Arnage : une collègue obtient le poste vacant.
Lucie Aubrac Le Mans : un poste d’adjoint sera donné à TP en deuxième phase car c’est la directrice qui l’occupe. Le SNUipp-FSU 72 est intervenu pour déplorer le fait qu’un problème technique ait pour conséquence qu’un poste paraisse chaque année en deuxième, ce qui entraîne un turn-over néfaste à la stabilité de l’équipe. L’administration s’engage à voir si une solution peut être trouvée.
Jean Vilar au Mans : la directrice nouvellement nommée obtient également le poste.

Postes PMCDeux collègues (...)

Postes PMC
Deux collègues sont nommé-es sur l’école Point du Jour de Montval et sur l’école Gounod au Mans.

Temps partiels

Quelques chiffres :
257 demandes de droit, 288 demandes sur autorisation soit 545 demandes (= l’équivalent de 131 postes). Il n’y a donc pas plus de demandes que l’an passé (moins 2) mais le passage à 4 jours dans beaucoup d’écoles a une incidence sur le nombre de postes nécessaires pour compenser (127,6 l’an passé).
Il y a 9 demandes de mi-temps annualisés. Le DASEN a donc prononcé un refus (en fonction de l’AGS) dans le but d’apairer chaque mi-temps.
Les autres demandes de temps partiels ont toutes été accordées.

Avancement à la Hors-Classe 2018

Le barème nous est présenté :

  • 0 à 120 points selon l’échelon
  • 60 à 120 en fonction de l’avis de l’IEN et du DASEN : 120 pour excellent – 60 à consolider. L’IEN ne peut donner au maximum qu’un avis « très satisfaisant », c’est le DASEN qui peut ensuite émettre un avis « excellent ».
  • La répartition H/F est proratisée en fonction de la répartition globale H/F dans le département.

Le SNUipp-FSU rappelle le caractère subjectif et inégalitaire de l’avis du DASEN et de l’IEN. La délégation du personnel pointe notamment le fait que des disparités importantes apparaissent selon les circonscriptions pour le nombre d’avis « à consolider ».

Le DASEN prend note de nos remarques et s’engage à étudier ces disparités.
De même, comme pour les promotions à la classe exceptionnelle, le SNUipp-FSU remarque que ce sont majoritairement des collègues exerçant des fonctions particulières qui obtiennent les avis les plus favorables. De fait, les enseignant-es en classe ordinaire qui n’ont pas de rapport régulier avec leur IEN vont se retrouver promu-es plus tardivement dans la carrière.
Le DASEN réfute notre remarque en arguant que les IEN connaissent bien tous les collègues de leur circonscription !!!

Les décisions ne sont pas actées ce jour car le ministère n’a pas encore donné d’indication sur le pourcentage de collègues promu-es (ce que l’on appelle le ratio). En effet, depuis la mise en place de PPCR (Parcours Professionnel Carrière Rémunération) tout agent doit pouvoir au cours de sa carrière accéder aux deux grades (classe normale et hors-classe). Cela implique une augmentation du ratio qui est actuellement de 5.5 % des promouvables.
Pour mémoire sur décision du Recteur, le ratio appliqué est pour l’instant inférieur à 5 % dans notre département. Le Recteur souhaite prendre en compte le fait que la Sarthe a un contingent d’enseignant-es jeunes comparé à l’ensemble de l’académie. Le SNUipp-FSU a toujours contesté cette décision. (Voir également notre position dans la déclaration liminaire).
Les résultats devraient être transmis avant le 31 mai.

Congés de formation professionnelle

6 collègues restent titulaires de leur poste mais le libèrent pour l’année.
7 collègues ne libèrent pas leur poste compte tenu de la durée du congé

Postes adaptés

5 personnes sont affectées sur un poste adapté : pour 4 d’entre elles il s’agit d’un maintien, pour une il s’agit d’une nouvelle affectation.
Le SNUipp-FSU déplore l’insuffisance des moyens pour permettre de répondre aux besoins des agents qui sont dans une situation médicale difficile.

IMPORTANT

Cher•ères collègues,

Nous espérons que ce compte-rendu t’est utile et qu’il va permettre à l’ensemble de la profession de vérifier le respect des règles.
De nombreu•euses collègues nous contact et nous remercient pour le travail accompli, les heures passées, les réponses données. Nous souhaitons sincèrement vous remercier pour cette reconnaissance, qui si elle n’a rien d’indispensable, nous est précieuse.

Pour autant, nous nous permettons de te signaler que tout ce travail repose sur deux choses.
La syndicalisation, qui nous donne, via les moyens financiers, une totale indépendance. Adhérer et aider le SNU, c’est ici.

Les résultats aux élections professionnelles - C’est pourquoi nous vous appelons dès maintenant à prendre la mesure des attaques en cours et à voter et faire voter lors des prochaines élections professionnelles. Plus les résultats du SNUipp-FSU seront importants plus nous pourrons peser pour faire entendre les revendications de celle et ceux qui revendiquent une école du « Toutes et tous capables » et faire peser encore plus un syndicalisme de lutte et de transformation sociale qui défend l’intérêt général pour une société libre, émancipée et progressiste. Une participation IMPORTANTE voire MASSIVE sera un signal fort en direction du ministère comme du DASEN.

Mercredi 16 mai, GRANDE RIS CONVERGENCE DES LUTTES