Retour accueil

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Après 5 ans de sarkozisme aux effets ravageurs, cette rentrée se doit d’être celle d’un renouveau pour l’Ecole.

L’Édito du bulletin de rentrée

jeudi 30 août 2012

Edito de Dominique Chaperon, secrétaire départemental du SNUipp-FSU

Après 5 ans de sarkozisme aux effets ravageurs, cette rentrée se doit d’être celle d’un renouveau pour l’Ecole. Les attentes de toute la communauté éducative sont fortes. Parents, élèves, enseignant-es, partenaires de l’Ecole attendent des actes pour une véritable refondation de notre système éducatif.

Dans sa lettre aux enseignant-es du mois de juin, le nouveau Ministre a annoncé les grands axes de son projet. En ce qui concerne l’école primaire, plusieurs chantiers correspondent à des revendications que le SNUipp-FSU a toujours portées : réaffirmation du rôle fondamental de l’école maternelle et de la scolarisation des moins de 3 ans, réorganisation des rythmes scolaires, question du sens et de l’utilisation des évaluations, formation des enseignant-es, statut des EVS-AVS, éducation prioritaire, rôle et renforcement des RASED…

Pour autant, le maintien comme cadre de référence du socle commun, que le SNUipp-FSU considère comme une adaptation du système éducatif aux intérêts du marché, et comme un renoncement à un véritable projet éducatif démocratique n’est pas de bon augure. Une vaste concertation a été annoncée. Elle devra être mise en œuvre en y associant l’ensemble de la communauté éducative. Le SNUipp-FSU est intervenu auprès du Ministère pour que du temps institutionnel soit libéré afin de permettre aux enseignant-es de s’exprimer sur les enjeux de la refondation du système éducatif. En effet, si des actes sont attendus, il est également nécessaire de prendre le temps de la réflexion et de la discussion. Dans ce contexte, notre organisation syndicale, confortée par le vote largement majoritaire aux élections professionnelles l’an dernier, a un rôle fondamental à jouer : conjointement à notre activité de défense des droits des personnels face à l’administration, nous continuerons à porter nos mandats pour une école plus juste, plus égalitaire.

De plus, malgré la dotation de 1 000 postes supplémentaires, ce sont 4 700 maîtres de moins que l’an dernier, sans compter les dizaines de millers d’autres supprimés antérieurement, qui manqueront à l’appel pour cette rentrée qui s’annonce déjà difficile. Dans notre département, de nombreuses écoles attendent avec anxiété le verdict du comptage de rentrée qui leur permettra d’obtenir une ouverture de classe nécessaire, ou d’éviter une fermeture qui les obligera à une réorganisation aux effets négatifs. D’ores et déjà, l’ensemble de la profession, des élu-es et des parents doit se tenir prêt à se mobiliser pour obtenir des conditions de rentrée correctes.

Afin de discuter des différentes questions, nous proposerons très rapidement plusieurs rendez-vous :

  • à nos syndiqué-es, nous proposons une Assemblée Générale de rentrée le mercredi le 19/09/2012, à la rotonde des associations.
  • pour l’ensemble des collègues, nous organiserons comme d’habitude des Réunions d’Information Syndicale sur le temps de travail le plus rapidement possible.

En attendant donc de vous rencontrer, l’équipe du SNUIpp-FSU vous souhaite une très bonne rentrée …

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

ADRESSE : SNUipp-FSU 72, 29 Place d’Alger 72000, Le Mans Tel : 02 43 77 12 26 Fax : 02 43 23 33 73 Email : snuipp72