Retour accueil

Vous êtes actuellement : Sociétal   / CoronaVirus  


fontsizeup fontsizedown {id_article} impression envoyer l'article par mail envoyer par mail

Présentiel + distanciel, c’est NON !

mardi 30 novembre 2021

Comme vous, le SNUipp-FSU 72 se demande comment l’enseignement va pouvoir se mettre en place dans les conditions qui sont décrites dans la nouvelle FAQ ! Faudra-t-il que les enseignant·es se dédoublent ? Aurions-nous un don d’ubiquité ?

Depuis le début de cette épidémie, nous accueillons et nous enseignons. Mais notre travail ne peut être à la fois en présentiel et en distanciel !

Alors que cette situation avait été clarifiée, la nouvelle FAQ du 26 novembre et le courrier du recteur de l’académie de Nantes annoncent aux familles que tout est possible ! Et évidemment, une nouvelle fois en signifiant aux enseignant·es qu’elles et ils seraient corvéables à merci.

Pour le SNUipp-FSU 72, c’est non !

Présentiel et distanciel, en plus de n’avoir rien à voir d’un point de pratique et pédagogique (si tant est qu’on peut réellement créer une relation de qualité avec TOUS·TES nos élèves et notamment les plus jeunes), engendre de facto une double journée de travail. Alors que le gel du point d’indice se poursuit depuis plus de 10 ans dans un mépris total des salaires des fonctionnaires, voilà maintenant qu’il faut travailler 2 fois plus pour gagner toujours moins !

PDF - 198.6 ko
Lettre du recteur
PDF - 448.5 ko
FàQ 26 novembre 2021

Il est urgent que nous soyons entendus. Nous ne pouvons en même temps assurer les cours en classe et à distance.
Le SNUipp-FSU 72 invite tou·te·s les collègues à refuser et à s’opposer à cette double journée de travail. C’est bien par le collectif qu’une telle injonction pourra être repoussée. Avec le soutien des familles.

Le SNUipp-FSU a écrit le jour même de la publication du protocole et de la FAQ, au ministre, en annonçant une consigne claire :

« Nous donnerons dès aujourd’hui la consigne à nos collègues de bien évidemment privilégier la classe « en présentiel » au maintien de ce lien scolaire. »

C’est dans l’intérêt des élèves et des familles que le SNUipp-FSU s’adresse à Jean-Michel Blanquer afin que soient annulés les assouplissements du protocole sanitaire dans ce contexte de flambée épidémiologique.

Le SNUipp-FSU rappelle également qu’il n’est pas possible d’assurer simultanément l’enseignement en classe et la continuité pédagogique à distance. Il donne comme consigne aux enseignant·es de bien évidemment privilégier la classe « en présentiel » et de s’en tenir à une journée de travail ! C’est déjà bien assez ainsi.

Lire la lettre du SNUipp-FSU au Ministre

Monsieur le Ministre,

Alors que le pays entre dans une 5e vague épidémique fulgurante et que le variant Omicron fait son apparition, vous avez décidé d’engager depuis aujourd’hui un allégement du protocole sanitaire. Nous avions déjà émis de très fortes réserves lors de la dernière réunion sanitaire. Nous vous demandons solennellement de revenir à la règle protectrice en vigueur jusqu’à présent, la fermeture de la classe durant une semaine suite à un cas positif. En effet, un élève cas contact testé négativement le lendemain de la découverte du premier cas positif dans une classe peut s’avérer positif jusqu’à deux jours plus tard et contaminer entre-temps les autres élèves. C’est de cette situation et donc d’une indiscutable hausse des contaminations que prémunit la fermeture immédiate de classe et le retour à l’école une semaine plus tard suite à un test négatif. Alors que le dernier point sanitaire montrait un taux jamais atteint d’élèves de primaire positifs au Covid, cette décision est déraisonnable.

Par ailleurs, la mise à jour de la Foire aux questions précise dorénavant qu’en l’absence de présentation d’un test négatif les élèves « bénéficient de l’apprentissage à distance ». Or, les enseignant·es des écoles ne peuvent en même temps accueillir les élèves au fil de l’eau sur présentation d’un test négatif et maintenir le lien scolaire avec les autres élèves restés chez eux. Nous vous demandons donc de supprimer cette mention de la Foire aux questions qui n’a de sens que si l’ensemble de la classe est à distance. Nous vous informons que nous donnerons dès aujourd’hui la consigne à nos collègues de bien évidemment privilégier la classe « en présentiel » au maintien de ce lien scolaire.

Enfin nous vous enjoignons à mettre enfin en place toutes les mesures nécessaires qui sont à votre disposition pour prévenir les contaminations dans le cadre scolaire en démultipliant les tests pour arriver à un dépistage systématique hebdomadaire comme le recommande le Conseil scientifique et de contribuer à doter toutes les écoles de capteurs CO2 et de systèmes efficaces d’aération des locaux.

Veuillez croire, Monsieur le Ministre, en notre profond attachement au service public d’éducation.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

ADRESSE : SNUipp-FSU 72, 29 Place d’Alger 72000, Le Mans Tel : 02 43 77 12 26 Fax : 02 43 23 33 73 Email : snuipp72